Dans la série: « Reck et les Etoiles d’Alsace » Pascal Bastian et Le Cheval Blanc

Posté le
Reck-Etoiles d'Alsace-14

Reck et les Etoiles d’Alsace… Une longue histoire d’amour… Une passion commune pour la qualité des produits, la transmission d’un savoir faire et l’inventivité toute en finesse…
Pascal et Carole Bastian au Cheval Blanc à Lembach
www.au-cheval-blanc.fr
https://www.facebook.com/aubergechevalblanc/timeline…

Le Cheval Blanc – Lembach vous invite à la table de son restaurant 2 étoiles. Le Chef Pascal Bastian vous propose une cuisine savamment orchestrée, ancrée dans la tradition alsacienne et tournée vers la modernité en revisitant les saveurs d’ici et d’ailleurs.

Un grand merci à Pascal et Carole ainsi que toute leur équipe qui font confiance aux Cafés Reck…

http://www.reck.fr

https://www.facebook.com/cafesreck/?ref=settings

La caféine est la substance psychoactive la plus consommée au monde.

Posté le
Reck_Brésil_10-16_JPEG_L_sRVB_481

À raison de 5,4 kilos de café consommés par habitant dans notre pays (contre 12 kilos en Finlande), beaucoup de Français sont «accros» au petit noir. Faut-il pour autant considérer le café comme une drogue? «Certainement pas, car, même s’il s’agit d’une substance psychoactive, le circuit du plaisir mis en jeu dans le cerveau n’est pas le même que celui qui conduit à la dépendance comme l’héroïne, la cocaïneou même la nicotine», précise le Dr Astrid Nehlig, directrice de recherche Inserm (hôpital Necker, Paris), présidente de l’Asic (Association pour la science et l’information sur le café) et auteure de Café et santé. Tout sur les multiples vertus de ce breuvage (Éd. EDP Sciences).

Pour autant, nous n’affichons pas tous le même seuil de tolérance à la caféine. Cela s’explique: «La caféine est dégradée par une enzyme spécifique, or il existe des variants génétiques de cette enzyme. D’une personne à l’autre, on ne dégrade pas la caféine de la même façon. En outre, la caféine est dégradée en sous-produits également actifs et qui sont, eux aussi, dégradés par des enzymes pour lesquelles il existe une variabilité individuelle! Enfin, les cibles de la caféine (récepteurs) font aussi l’objet d’une grande variabilité génétique. C’est pourquoi les effets peuvent autant varier d’un consommateur à l’autre, et c’est aussi pourquoi les effets bénéfiques ou délétères du café sur la santé dépendent des doses et des individus», précise le Dr Christophe Bernard, directeur de recherche Inserm, unité mixte 1106, Institut de neurosciences des systèmes (Marseille).

Les effets bénéfiques ou délétères du café sur la santé dépendent des doses et des individus

Dr Christophe Bernard, directeur de recherche Inserm

Outre les différences de métabolisme entre consommateurs, les cafés ne sont pas équivalents: le décaféiné est un café vert dont on a extrait la caféine avant la torréfaction pour préserver ses arômes. Il contient bien des traces de caféine – jusqu’à 0,1 % s’il est en grains et 0,3 % s’il est soluble – mais pas suffisamment pour retrouver des effets bénéfiques sur la santé comme dans le cas de l’arabica – qui donne un café fin à teneur en caféine moyennement élevée, d’environ 1 % – ou du robusta, au taux de caféine deux fois plus élevé (2 à 2,5 %).

«Enfin, le mode de préparation du café joue: lorsque la mouture du café reste longtemps en contact avec l’eau, comme dans les cafés turcs ou ceux préparés dans une cafetière à piston, des graisses accusées de faire le lit du cholestérol sont également retrouvées. Et plus un café est torréfié (ce qui lui donne une couleur brune et une certaine amertume), moins il apporte d’antioxydants. Quant à la caféine du thé, présente en quantité moindre, elle se distingue par une libération plus lente», précise le Dr Nehlig.

«En cas de prise ponctuelle – par exemple un café le matin au réveil -, la vigilance et la concentration sont accrues, la capacité de travail augmentée, et l’humeur, améliorée. Ce n’est donc pas étonnant si les machines à café ont peu à peu gagné les entreprises! Cependant, les personnes les plus sensibles à la caféine peuvent aussi avoir des troubles de l’endormissement et/ou ressentir une anxiété, mais cette dernière a tendance à diminuer en cas de prises répétées dans le temps (phénomène d’habituation). De plus, chez certains cardiaques, la caféine peut favoriser les palpitations. Étant donné qu’il est impossible de prédire qui tolère bien la caféine ou pas et jusqu’à quelle dose, c’est à chacun d’être à l’écoute de son corps», conseille le Dr Nehlig.

«Le café aurait aussi un effet protecteur dans certains cancers comme le foie, l’endomètre, le sein, la prostate et le pancréas»

Le Dr Astrid Nehlig

Au long cours, les effets de la caféine sur le cerveau intéressent tout particulièrement les médecins: «elle ralentirait le déclin cognitif lié à l’âge, en particulier chez les femmes de plus de 80 ans, protégerait contre la maladie deParkinson sauf chez les femmes recevant un traitement hormonal substitutif, diminuerait de 15 à 20 % le risque de maladie d’Alzheimer et peut-être même desclérose en plaques et de maladie de Huntington (une affection neurodégénérative rare à l’origine de graves troubles moteurs et cognitifs).» Le café, qui comporte jusqu’à mille molécules différentes, pourrait bien diminuer les bourdonnements d’oreille chez les consommatrices et abaisser le risque de survenue de diabète non-insulinodépendant dans les deux sexes, chez les personnes de toutes origines et quel que soit leur indice de masse corporelle (personnes de poids normal ou obèses), peut-être par le biais de ses antioxydants tels que l’acide chlorogénique et/ou d’autres composants.

«Les études concernant le diabète n’ont pas permis de dire s’il s’agissait uniquement d’un bénéfice lié à la consommation de café ou au fait que les personnes qui en boivent régulièrement sont aussi des personnes plus actives, précise le Dr Nehlig. Mais, selon les analyses récentes de l’Iarc (International Agency for Research Cancer), le café aurait aussi un effet protecteur dans certains cancers comme le foie, l’endomètre, le sein, la prostate et le pancréas. Et des données supplémentaires sont nécessaires pour le confirmer ou l’infirmer sur le côlon rectum, l’estomac et le mélanome.» De quoi rassurer les amateurs du petit noir!

Dans la série: « Reck et les Etoiles d’Alsace » Le Buerehiesel – Eric Westermann

Posté le
Eric Westermann - Le Buerehiesel

Reck et les Etoiles d’Alsace… Une longue histoire d’amour… Une passion commune pour la qualité des produits, la transmission d’un savoir faire et l’inventivité toute en finesse…
Le Buerehiesel – Eric Westermann

Depuis qu’il est passé aux commandes du Buerehiesel, Eric Westermann a su imposer sa patte. En développant une cuisine généreuse qui allie tradition alsacienne et originalité, il perpétue la renommée de l’établissement. Rigoureux et précis, le chef est un passionné qui, en cuisine, sait ce qu’il veut avec finesse et amour !

Une spécialité bien connue : schniederspaetle et cuisses de grenouille poêlées au cerfeuil.

Un grand merci à toute l’équipe du Buerehiesel qui fait confiance aux Cafés Reck de générations en générations…

Grand prix du commerce du design à Strasbourg…

Posté le

Parmi les 15 Lauréats ayant gagné le grand prix du jury du commerce design… Les Cafés Reck participent maintenant au grand concours Commerce 2016 « COUP DE COEUR DE L’ANNEE ».

Venez voter pour les Cafés Reck sur le site www.commercedesignstrasbourg.com et/ou en postant sur Instagram #Strasbourgdesign une photo, un selfie pris dans notre boutique 8, rue de la mésange à Strasbourg avec la mention #Cafésreck

Grâce à vous nous serons toujours meilleurs…

L’image contient peut-être : intérieur et texte

Les Cafés Reck une Entreprise Eco-Citoyenne…

Posté le

Une Entreprise citoyenne se développe en intégrant dans ses choix économiques la dimension collective et le respect de ce que nous offre la Nature.

Cafés Reck Pousse de caféiersNous nous engageons au quotidien à mener nos activités de manière la plus responsable possible et à gérer nos relations avec nos clients, nos collaborateurs, nos fournisseurs, nos partenaires avec intégrité et transparence.

 

En harmonie avec les valeurs de notre entreprise, le respect des personnes, la préservation des ressources naturelles et le choix de la qualité, nous avons investi dans un outil de fabrication de pointe et restons à chaque instant en quête d’innovation.

 

–       Commerce Responsable et équilibré : A la rencontre de chaque planteur nous établissons avec eux des relations commerciales équilibrées qui reposent sur la confiance et le respect mutuel veillant à une juste rétribution. Nous agissons activement pour un environnement de travail sain et sûr dans les plantations. D’autre part nous favorisons les plantations de café en Agriculture raisonnée.

Logo-Max-Havelaar

–       Circuits courts : A chaque fois que c’est possible nous choisissons des fournisseurs locaux. Notre premier choix est Alsacien et Rhénan puis nous élargissons le cercle de nos fournisseurs pour trouver les bons partenaires. Toute notre production est en Alsace.

–       Emballage Eco Responsable :

Nous avons substitué l’aluminium de nos paquets de cafés 250g  des boutiques.

Tous nos cartons sont fabriqués en Alsace avec comme objectif d’éviter la dégradation des ressources naturelles par la protection des forêts par exemple et avec le label gestion forestière responsable, soit un arbre coupé un arbre planté pour nos boîtes de capsules.

 

–       Des capsules Bio, Made in France, Made in Alsace, et Eco responsable : En produisant en Alsace une capsule de café hermétique à l’air et à l’humidité nous avons réussi à supprimer le suremballage individuel de la capsule et réduit de 40% le volume des boîtes.

logo AB bio

Nous avons aussi élaboré pour une commercialisation courant 2016 une capsule entièrement bio et compostable.

–       Les conditions de travail : Nous portons une attentions particulière à l’amélioration des conditions de travail de nos collaborateurs en privilégiant leur bien-être par un lieu de travail agréable, convivial et accueillant mais aussi en favorisant leur développement personnel avec des formations régulières.

Nous agissons activement dans  l’intégration des jeunes et l’insertion de travailleurs handicapés.

–       Empreinte Carbonne : Nous optimisons nos tournées de livraison et nos interventions techniques avec un logiciel cartographique et une géolocalisation de nos véhicules. Nous expédions, à chaque fois que c’est possible, par camion complet.

–       Recyclage des déchets et Energie renouvelable : Notre atelier de torréfaction est équipé d’un système de récupération des pellicules de café qui se détachent du grain lors de sa torréfaction. Cette pellicule sera compressée puis recyclée en compost pour la fabrication d’électricité verte. D’autre part  nous produisons sur place notre propre azote de conservation.

–       Recyclage des déchets et Respect de l’environnement : Notre atelier de Torréfaction est équipé d’un brûleur de fumées permettant des rejets propres. Nous trions scrupuleusement nos déchets.

Logo vincotte compost

– Recyclage des matériaux : Nous utilisons les vieilles palettes pour réhabiliter nos murs, nos meubles, nous envoyons nos sacs de jutes de cafés verts à des jardiniers pour la conception de pot de fleurs coffee bag, des designers, des artistes et nous essayons de redonner une seconde vie à nos matériaux usagés.

10489873_635320856599253_4448092931321032188_n

Nous collectons les livres de nos écoliers Alsaciens lors des visites scolaires pour les écoliers des plantations au quatre coins du monde.

http://www.reck.fr

 

Le boom du café en capsules…

Posté le

Capsules cafés Reck

On boit désormais plus de café en dosettes que moulu

 L’année 2016 devrait marquer un tournant sur le marché du café : les dosettes représenteront plus de ventes que le café moulu.

300.000 tonnes par an, c’est l’équivalent de la consommation de café en France. Ce marché, dix fois supérieur à celui du thé, est en pleine mutation. Le conditionnement du café évolue en effet au profit des dosettes depuis les années 2006-2007. Et alors que de plus en plus de Français se laissent séduire par les capsules, elles sont sur le point de dépasser le traditionnel café torréfié.

La grande distribution veut permettre le « tout dosette ». Avec une hausse moyenne des ventes de capsules de 15% chaque année, la bascule semble désormais inévitable : d’ici la fin de l’année 2016, les capsules vont passer devant le café moulu que l’on achète au supermarché. Un changement d’habitudes que l’on constate également de plus en plus dans les magasins où les étalages de capsules n’en finissent pas de s’agrandir. Cette année, ils sont encore en hausse de 2 mètres. Surtout, les fabricants cherchent à convaincre tous les amateurs en proposant désormais des cafés « spécial petit déjeuner », moins corsés que les autres pour remplacer le traditionnel bol de café filtre du matin. « On essaie aujourd’hui de développer la dosette sur le petit déjeuner avec des offres XXL sur de nouvelles saveurs pour pousser les gens à arrêter la cafetière filtre et retourner à la dosette tout usage », explique Valérie Locci, de la société IRI, spécialiste de la grande distribution.

Des grands crus en dosette. Mêmes les plus réfractaires, les puristes du café ont fini par s’y mettre, tant les habitudes de consommation des Français ont changé. « Ce n’était pas évident comme démarche. La capsule peut être considérée comme une hérésie, ça coûte très cher, il y a beaucoup de matière perdue… Mais on a pensé que les gens qui ont des machines capsules avait aussi le droit d’avoir des beaux cafés », justifie Christophe Servell qui dirige Terres de Café, des magasins spécialisés dans les grands crus.

« C’est tellement répandu dans les foyers que l’on ne peut pas l’ignorer donc on a fait nos capsules », conclut-il. Les chiffres sont d’ailleurs spectaculaires : en 2012, Terres de Café avait vendu 200.000 capsules, cette année, il est certain de dépasser les 2 millions.